RAPPEL Parking IUT et Accès aux amphis

Il est rappelé qu’il convient de stationner uniquement sur les places matérialisées en blanc au sol. Par contre celles qui sont situées dans les zones bleues (matérialisées également en blanc) sont réservées au personnel de l’IUT.

Pour des raisons de sécurité, l’accès à l’intérieur des amphis n’est possible qu’à partir de 13 h 45. Nous vous demandons de respecter cette consigne.

Conférence – 2 octobre 2012

Mardi 2 octobre – 14h30 – Amphi G – IUT

 

FAIRE DU NEUF AVEC DU VIEUX
Tradition ou modernité / Tradition et modernité

 

Gilles Ragot

Docteur en Histoire de l’Art, professeur à l’École nationale supérieure d’architecture et du paysage de Bordeaux

 

Depuis le premier choc pétrolier en 1973, la réhabilitation de l’existant s’est progressivement imposée comme le premier marché de la création architecturale contemporaine au point de constituer aujourd’hui près de la moitié de la construction en France. Dès 1986, une importante exposition présentée au Centre Georges Pompidou, et intitulée Créer dans le créé soulignait, l’ampleur de cette mutation profonde et durable de l’acte de construire et en révélait les enjeux autour du dialogue toujours délicat et controversé de l’existant et de la création, ou, en d’autre termes, entre la tradition et la modernité.

Comment intervenir dans l’existant ? A l’heure où la société contemporaine s’entoure d’un maximum de précautions et de réglementations, y compris dans le domaine du patrimoine toujours plus protégé, existe-t-il encore une place pour la création contemporaine ?  Ce débat, ou cette tension, entre existant et création, ou entre patrimoine et création existe depuis que l’homme construit.

La conférence ne prétend pas répondre de manière péremptoire à cette interrogation,  mais explorera les termes nouveaux dans lesquels elle se pose, et en particulier l’importance de la notion de temps dans l’acte de construire.

Illustration : Église de Firminy-Vert – Le Corbusier


Gilles Ragot est Docteur HDR en Histoire de l’Art. Au sein de l’Institut Français d’Architecture,  de 1984 à 1994, il a été secrétaire de rédaction d’une collection d’ouvrages d’architecture, puis Conservateur des archives d’architecture du XXème siècle. Depuis 1994, il est professeur en Histoire et culture architecturale à l’Ecole nationale supérieure d’architecture et du paysage de Bordeaux.

Il est l’auteur de plusieurs ouvrages dont Le Corbusier en France (Ed. du Moniteur, 1987 et 1997), Les Frères Perret. L’oeuvre complète (Ed.Norma, 2000), Bordeaux 1945-1995 (Ed.Confluences, 1995), Bordeaux. Portrait de ville, (dirigé par Ch.Callais et Th.Jeanmonod,  Ed. La Cité de l’Architecture et du Patrimoine , 2006). Les Utopies réalisées, Somogy éditions d’art, 2009 ; Le Corbusier à Firminy-Vert. Manifeste pour un urbanisme moderne, Editions du Patrimoine 2011. 

L’ouvrage L’Invention d’une ville. Royan 50, qu’il a dirigé, et rédigé avec Th. Jeanmonod et N.Nogue (Ed. Monum) a otbtenu le Prix National du livre d’architecture en 2003.

Il prépare actuellement un ouvrage  sur La Cité de refuge de l’Armée du Salut de Le Corbusier, qui paraîtra en octobre 2014 aux Editions du Patrimoine ainsi qu’un ouvrage sur la genèse du Campus universitaire de Bordeaux à paraître fin 2012.

 

 

Les commentaires sont fermés.