RAPPEL Parking IUT et Accès aux amphis

Nous vous rappelons que les places de parking situées dans les zones matérialisées par une ligne bleue sont réservées uniquement au personnel de l’IUT.

Pour des raisons de sécurité, l’accès à l’intérieur des amphis n’est possible qu’à partir de 13 h 45. Nous vous demandons de respecter cette consigne.

Conférence Cycle Histoire de la Musique - 7 mai 2019

Enfants prodiges et scènes romantiques

Mardi 7 mai à 16 h 45 – Amphi G / IUT

Enfants prodiges et scènes romantiques – Felix Mendelssohn, Clara et Robert Schumann

Brigitte François-Sappey – Docteur ès Lettres – Professeur Honoraire d’Histoire de la Musique et de Culture musicale au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris

 

Musicologue, Docteur ès Lettres, Brigitte François-Sappey est Professeur Honoraire au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris.

Elle a aussi été productrice de concerts et d’émissions à Radio France.

Ses nombreux ouvrages portent essentiellement sur le romantisme germanique (Robert Schumann ; Clara Schumann ; Felix Mendelssohn ; La Musique dans l’Allemagne romantique ; Johannes Brahms) et sur la musique en France du XVIIIe siècle à nos jours.

Brigitte François-Sappey est chevalier de la Légion d’honneur, officier des Arts et Lettres.

 

Elle vient nous parler aujourd’hui des enfants prodiges …

Le grand Goethe fut aussi émerveillé par le jeune Felix Mendelssohn que par le jeune Mozart. C’est tout dire …

Les Schumann furent aussi des Wunderkinder, ces enfants prodiges qui deviennent des adultes prodigieux. Écrivain en herbe, prosateur de génie, Robert Schumann fonda tôt à Leipzig la plus ambitieuse revue musicale allemande, tandis que Mendelssohn portait aux cimes l’orchestre du Gewandhaus. Entre ces deux artistes exceptionnels, une petite fille, de dix ans leur cadette, qui les fascinait : Clara Wieck, pianiste et compositrice prodige, née en 1819 dont le monde musical fêtera en 2019 le bicentenaire de la naissance. Interprète privilégiée de Mendelssohn qui l’engagea plus qu’aucune autre soliste, fiancée puis épouse de Schumann, mère de leurs huit enfants, compositrice envers et contre tout, Clara Schumann reste l’incarnation du « génie au féminin ».

 

Les commentaires sont fermés.