RAPPEL Parking IUT et Accès aux amphis

Nous vous rappelons que les places de parking situées dans les zones matérialisées par une ligne bleue sont réservées uniquement au personnel de l’IUT.

Pour des raisons de sécurité, l’accès à l’intérieur des amphis n’est possible qu’à partir de 13 h 45. Nous vous demandons de respecter cette consigne.

25 novembre 2020

ICI L’ART N° 21 !!!!

Les Ambassadeurs, détail (vue redressée du crâne en anamorphose)

Ce sont « les Ambassadeurs » de Hans Holbein qui sont l’objet de la vidéo que Danièle Bloch nous présente aujourd’hui.

Nous avions eu la chance de vivre l’expérience de cette œuvre remarquable à la National Gallery lors de notre voyage en Angleterre en mai 2019.

Cette représentation des Ambassadeurs de François Ier à la cour de Henry VIII a fait l’objet de commentaires extrêmement nombreux ; nous sommes en présence, nous dit l’historien de l’art André Chastel, « d’une composition somptueuse et sévère, un peu étrange, qui est un chef-d’œuvre du style « humaniste » en peinture » et dont la symbolique se prête à une analyse érudite.

Mais c’est bien à son caractère d’étrangeté qu’elle doit d’avoir suscité de si nombreuses exégèses. Je veux parler bien sûr de l’anamorphose, ce « mystère des deux ambassadeurs » qu’a su élucider l’historien de l’art lituanien Jurgis Baltrusaïtis, auteur d’un « Anamorphoses ou Perspectives curieuses » en 1955.

« Inquiétante étrangeté » de cette anamorphose que le psychanalyste Jacques Lacan a encore abondamment glosée dans son séminaire de 1964 « Les quatre concepts fondamentaux de la psychanalyse ». Il s’étonne, pour sa part, que personne n’ait jamais songé à évoquer « l’apparition du fantôme phallique », dans « ce tableau qui n’est rien d’autre que ce que tout tableau est, à savoir un piège à regard » !

« Les Ambassadeurs » de Hans Holbein (durée : 16 mn)

 

 

Jean-Pierre Debauve

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.