RAPPEL Parking IUT et Accès aux amphis

Nous vous rappelons que les places de parking situées dans les zones matérialisées par une ligne bleue sont réservées uniquement au personnel de l’IUT.

Pour des raisons de sécurité, l’accès à l’intérieur des amphis n’est possible qu’à partir de 13 h 45. Nous vous demandons de respecter cette consigne.

Conférence Cycle Histoire de la Musique - 6 février 2020

« If Music be the food of love » – L’art de la chanson au temps de Shakespeare

Jeudi 6 février à 16 h 45 – Amphi Valin / Fac de Droit (Conférence initialement prévue le 10 décembre 2019)

« If Music be the food of love » – L’art de la chanson au temps de Shakespeare

Francis Guinle – Professeur honoraire – Université Lumière Lyon 2

 

Dessin de Raphaëlle Costa de Beauregard

 

La citation anglaise du titre de cette conférence est tirée du premier vers de la pièce de Shakespeare : La Nuit des Rois. C’est également le premier vers d’une chanson de Henry Purcell, près d’un siècle plus tard.

« Si la musique est la nourriture de l’amour » …, ce lien entre la musique et l’amour est parfaitement illustré dans la chanson profane élisabéthaine, qu’il s’agisse de l’amour platonique, dans la tradition de la fine Amor des troubadours ou des sonnets de Pétrarque, ou bien de l’amour charnel que la musique exprime de façon peu ambiguë par ce que l’on a coutume d’appeler « madrigalisme » ou encore « figuralisme » (en anglais « word painting »).

Nous tenterons ici, par des illustrations, de définir les différents genres de la chanson élisabéthaine, ainsi que leurs formes, et d’évoquer les rapports qu’elle entretient avec le théâtre, en particulier celui de Shakespeare, pour revenir à la citation du titre.

 

 

 

 

Francis Guinle, Professeur honoraire de l’Université Lumière-Lyon2, est spécialiste de musique anglaise de la Renaissance, ainsi que de Shakespeare et du théâtre élisabéthain.

Ancien directeur du Théâtre Lumière, il a mis en scène plusieurs pièces anglaises du XVIe siècle. Il est l’auteur de nombreux articles sur le théâtre Tudor et élisabéthain, ainsi que d’un livre sur Shakespeare : ‘The Concord of This Discord : la structure musicale du Songe d’une nuit d’été de Shakespeare.

Ancien choriste de l’opéra de St Etienne, il a travaillé le chant avec Pierrette Thévenon à St Etienne, puis en tant que contre-ténor, avec Timothy Penrose à Londres, et Jacqueline Gironde à Paris. Il a collaboré avec plusieurs metteurs en scène de théâtre, en tant que conseiller littéraire, traducteur et/ou acteur.

Il est l’auteur d’une thèse de doctorat d’état sur le rapport entre la musique et le théâtre dans l’Angleterre des Tudors. Il a également traduit trois pièces élisabéthaines pour La Pléiade. Sa recherche porte essentiellement sur les rapports entre composition musicale et dramatique au Moyen-âge et à la Renaissance en Angleterre, ainsi que sur Shakespeare et le monde arabe.

 

 

 

Les commentaires sont fermés.