RAPPEL Parking IUT et Accès aux amphis

Nous vous rappelons que les places de parking situées dans les zones matérialisées par une ligne bleue sont réservées uniquement au personnel de l’IUT.

Pour des raisons de sécurité, l’accès à l’intérieur des amphis n’est possible qu’à partir de 13 h 45. Nous vous demandons de respecter cette consigne.

Conférence - 8 octobre 2019

Livres et arbres : Victor Hugo, Jean Giono et Richard Powers …

Mardi 8 octobre à 14 h 30 – Amphi G / IUT

Livres et arbres : Victor Hugo, Jean Giono et Richard Powers …

Aliette Armel – Critique littéraire, romancière et animatrice d’ateliers d’écriture

 

Depuis 2015, date à laquelle elle a pris sa retraite du ministère chargé de la Recherche, Aliette Armel se consacre entièrement à ses activités littéraires : ateliers d’écriture, conférences, articles, livres.

En 2018, elle a publié « En compagnie de Marguerite Duras » puis en 2019 « Le Clézio, l’homme du secret » aux éditions Le Passeur. Dans ces essais en forme de récits, elle évoque l’œuvre de ces écrivains à travers les rencontres qu’elle a pu avoir avec eux.

Elle a été critique au Magazine Littéraire jusqu’en 2018. Elle publie désormais des articles dans la revue Ultreia ! où paraîtra, à l’été 2020, son article : « Les hommes et les arbres, une nouvelle alliance ? ».

Elle a également publié la biographie de « Michel Leiris » (Fayard, 1987) et quatre romans, tous inspirés par des voyages.

 

En 2015, de manière totalement inattendue, un livre a pris son envol vers le statut de best-seller. Après son succès en Allemagne, « La vie secrète des arbres » de Peter Wohlleben a été traduit dans 32 pays. En France, 1 million d’exemplaires ont été vendus !

L’arbre est devenu un sujet porteur dans les médias, les éditeurs multiplient les publications concernant l’intelligence des arbres démontrée par les découvertes scientifiques récentes, les effets de la forêt sur le bien-être des hommes et son rôle central dans la régulation géo-climatique de la Planète.

Mais cet intérêt pour les arbres, et plus encore la conscience du lien qui nous unit à ces « humains du monde végétal », remonte aux origines, aux grandes traditions qui ont mis l’arbre au centre de leur cosmogonie. Depuis l’Antiquité, les écrivains, poètes puis romanciers, ont joué un rôle essentiel dans l’expression de ce lien sensible et dans sa transmission au fil des âges.  Le livre – qui tire son nom de liber, une des couches de l’écorce – est un élément clef de notre relation avec les arbres que les scientifiques jugent essentielle pour que perdure « cette entreprise souvent hasardeuse qu’est la vie sur terre » (Francis Hallé).

Des œuvres majeures de la littérature moderne et contemporaine seront évoquées, parmi lesquelles «Les Contemplations » de Victor Hugo, « L’homme qui plantait des arbres » de Jean Giono et le prix Pulitzer 2019, « L’Arbre-monde » de Richard Powers.

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.