RAPPEL Parking IUT et Accès aux amphis

Nous vous rappelons que les places de parking situées dans les zones matérialisées par une ligne bleue sont réservées uniquement au personnel de l’IUT.

Pour des raisons de sécurité, l’accès à l’intérieur des amphis n’est possible qu’à partir de 13 h 45. Nous vous demandons de respecter cette consigne.

Conférence - 29 janvier 2019

L’origine de la vie

Mardi 29 janvier à 14 h 30 – Amphi G / IUT

L’origine de la vie

Sébastien Papot – Chercheur à l’Institut de Chimie des Milieux et Matériaux de l’Université de Poitiers (IC2MP)

 

Titulaire d’une licence, Sébastien Papot a étudié la chimie organique à l’Université de Poitiers. Il a obtenu un doctorat en 1998 sous la supervision du professeur Jean-Pierre Gesson. Le sujet de sa thèse était l’étude des promédicaments à base de glucuronide pour la chimiothérapie anticancéreuse.

Il est ensuite passé successivement à l’Université d’Orléans (Prof. G. Guillaumet) et à l’University College Cork (Prof. A. Maguire, Irlande) en tant que boursier postdoctoral, travaillant sur plusieurs projets dans le domaine de la chimie médicinale.

En 2003, il est retourné à Poitiers pour commencer une carrière universitaire en tant que professeur assistant.

Quelques années plus tard, Sébastien Papot est contacté par le président de la Société Française de Chimie Médicinale pour l’organisation du RICT 2012 (conférence internationale sur la chimie médicinale) qui s’est tenu à Poitiers en juillet 2012. En 2014, il a été lauréat du prix Pierre Fabre pour l’innovation thérapeutique . La même année, il accepte une chaire de professeur à l’Université de Poitiers.

Il est actuellement chef du groupe «Systèmes programmés moléculaires». Ses recherches portent sur la conception de systèmes d’administration de médicaments intelligents pour la chimiothérapie anticancéreuse, les systèmes fonctionnels imbriqués et la chimie prébiotique.

Il vient nous parler aujourd’hui de l’origine de la vie

Il est difficile de répondre à la question : « Qu’est-ce que la vie ? ». On peut tenter de définir la vie par quelques-unes des propriétés qui la caractérisent : auto-reproduction, compartimentation, métabolisme, sans pour autant répondre à cette question.

Située entre sciences, religions, mythes et croyances de toutes sortes, la question des origines reste un sujet sensible, s’adressant directement à l’émotivité et à la subjectivité de l’Homme.

Au cours de cette conférence, nous retracerons l’évolution de la pensée humaine quant à l’émergence de la matière vivante, tout en gardant à l’esprit les propos de l’académicien François Jacob (prix Nobel de Médecine en 1965) : « Nous n’aurons pas de réponse scientifique précise à la question de l’origine de la vie ».

 

Les commentaires sont fermés.