RAPPEL Parking IUT et Accès aux amphis

Nous vous rappelons que les places de parking situées dans les zones matérialisées par une ligne bleue sont réservées uniquement au personnel de l’IUT.

Pour des raisons de sécurité, l’accès à l’intérieur des amphis n’est possible qu’à partir de 13 h 45. Nous vous demandons de respecter cette consigne.

Conférence - 7 mai 2019

Que signe un traducteur ?

Mardi 7 mai à 14 h 30 – Amphi G / IUT

Que signe un traducteur ?

Valérie de Daran – Maître de conférences en études germaniques – Université de Poitiers

 

Agrégée d’allemand, Maître de conférences à l’Université de Poitiers depuis 1994, Valérie de Daran est également Habilitée à Diriger les Recherches (HDR) sur le thème : « Les auteurs autrichiens contemporains traduits en français ».

Elle est également l’auteur de parutions universitaires, d’articles sur la littérature et la civilisation autrichiennes contemporaines, ainsi que de nombreuses traductions, principalement d’auteurs autrichiens contemporains.

À ce titre, Valérie de Daran se propose donc de nous éclairer sur ce que signe un traducteur

Le traducteur est souvent considéré comme un « passeur ». À bord de son petit bateau, il fait passer un texte d’une rive à l’autre… (©Valérie de Daran)

 

Le traducteur occupe une position délicate entre auteur, éditeur et lecteurs. Le texte sous lequel figure son nom et pour lequel il perçoit des droits d’auteur n’est pas totalement le sien : ce texte dépend d’une œuvre « originale », dont il est une sorte de produit dérivé, lequel peut être approuvé ou désavoué par l’auteur. A l’occasion, l’éditeur attend du traducteur qu’il déploie des talents de négociateur, joue les intermédiaires auprès de l’écrivain qu’il traduit, parfois aussi qu’il propose une traduction conforme au goût supposé des lecteurs dans la culture d’arrivée …  et qu’enfin il assure la promotion du livre. Quant aux destinataires du texte traduit, lecteurs ou critiques littéraires, ils sont prompts à demander des comptes sur le produit fini.

Elle nous précisera le travail de ces médiateurs que sont les traducteurs, si volontiers comparés à des passeurs, en abordant des exemples précis tirés de sa propre expérience concrète de traductrice free lance d’écrivains autrichiens contemporains.

 

 

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.