RAPPEL Parking IUT et Accès aux amphis

Nous vous rappelons que les places de parking situées dans les zones matérialisées par une ligne bleue sont réservées uniquement au personnel de l’IUT.

Pour des raisons de sécurité, l’accès à l’intérieur des amphis n’est possible qu’à partir de 13 h 45. Nous vous demandons de respecter cette consigne.

Concerts de l’été 2016

L’équipe Musique de l’UTL La Rochelle organise chaque été des sorties-concerts.

Cette année les mélomanes sont allés à Saintes (mardi 12 juillet) et à Saint-Bris-des-Bois (mercredi 27 juillet).

Concerts à Saintes, Abbaye-aux-Dames – Mardi 12 juillet 2016

 13h Pachelbel, Christ lag in Todesbanden

    Bach, Motets de la famille Bach – Vox Luminis, direction : Lionel Meunier

 16h Beethoven, Symphonies n°5 et 7-Orchestre des Champs-Élysées, direction : Philippe Herreweghe

 à l’arrivée  repas ou pique-nique (avant le premier concert)

 entre les 2 concerts visite de l’abbaye Musicaventure

La cité musicale de Saintes a offert aux adhérents UTL La Rochelle, présents le 12 juillet, une visite gratuite Musicaventure pour découvrir l’abbaye et son histoire exceptionnelle à travers un parcours musical jalonné de stations sonores high-tech. (Plus d’informations avec <un clic ici>)

Propos recueillis auprès d’Yves Pillon, fervent amateur du Festival de Saintes

«Dans l’autocar de retour à La Rochelle, la satisfaction était sur toutes les lèvres.festival de saintes

Satisfaction pour la variété du programme : chants baroques en 1er concert, puis orchestre symphonique.

Satisfaction pour la qualité des musiciens et chanteurs : l’ensemble Vox Luminis dans leur interprétation de cantate de Johann Pachelbel et de motets de la famille Bach a enchanté le public.

Satisfaction pour la qualité également des musiciens de l’Orchestre des Champs-Élysées proposant deux célèbres symphonies de Beethoven, n°5 et n°7 : l’interprétation puissante de la 5ème, et même musclée pour certains, a été remarquée. Par contre l’allegretto de la 7ème en a séduit plus d’un, et moi-même en particulier.

Quant à la visite de l’Abbaye « Musicaventure » nous avions choisi le parcours musical : ce fut une expérience intéressante à renouveler mais cette fois avec le parcours historique.»

 

Concerts à Saint-Bris-des-Bois, Abbaye de Fontdouce – Mercredi 27 juillet 2016

♦ 18h  Daniel Sidney Bechet Quintet : hommage à Sidney Bechet

♦ 21h Jean-Pierre Derouard Big Band : hommage à Count Basie

♦ entre les 2 concerts diner ou pique nique

Le temps calme et doux, le cadre de verdure somptueux délimité par les vignes les prés et l’abbaye de Fontdouce, le diner servi avec efficacité sur de longues tables dans le pré et l’ambiance conviviale ont donné un certain charme à cette soirée. Quant aux deux concerts, certains ont préféré le premier, d’autres le second ce qui prouve qu’il y en avait pour tous les goûts.

daniel sidney bechet quintetLa petite formation « Jazz New Orleans » (un quintet + un piano) dirigée par Daniel Bechet a remué bien des souvenirs de jeunesse pour beaucoup d’entre nous, en proposant un hommage à Sidney Bechet. En effet  Daniel Bechet, batteur, et Oliver Font, saxophoniste soprano  grand spécialiste de Sidney Bechet, ont décidé de perpétuer la mémoire et l’héritage du père et du maitre, en formant un quintet, 50 ans après la disparition de l’un des grands musiciens de l’histoire du jazz. À noter que Oliver Font utilise le saxophone du « maitre ». Le jeune pianiste intégré au groupe, Jean-Baptiste Font, a interprété un intermède solo avec « la valse de l’adieu » de Chopin, une valse légèrement jazzy ! et « la danse d’Anitra »  version du pianiste de jazz américain Donald Lambert, composée par Edward Grieg (comparé à un « Chopin scandinave »).

Le second concert « Jazz Swing » a été donné par « J.P Derouard Big Band », j.p derouard big bandun ensemble de 17 jazzmen professionnels hors pair, saxo, trompette, trombone, contrebasse, guitare, piano, batterie.. sans oublier la flute traversière qui en a étonné plus d’un. Mais la personnalité exubérante et hyperactive du chef d’orchestre, également batteur et trompettiste, a quelque peu faussé pour certains l’appréciation de cet ensemble à sa juste valeur. Jean-Pierre Derouard à la batterie est considéré par la presse spécialisée comme l’un des meilleurs batteurs « Swing » de sa génération. Les 17  jazzmen se sont réunis pour un hommage à la plus grand »machine à swing » de tous les temps, l’orchestre de Count Basie. Ils ont interprété également d’autres morceaux de musique comme « Georgia on my mind » composé en 1930 par Hoagy Carmichael, compositeur et pianiste américain, sur des paroles de Stuart Gorrell, et immortalisé par Ray Charles en 1960.

Passons maintenant aux petites péripéties sans gravité qui ont ponctué la sortie : le retard du départ de l’autocar causé par une automobile ne trouvant pas de place pour se garer et libérer ainsi la conductrice attendue ; le doigt d’une main droite agressé sauvagement par une porte récalcitrante ; un petit malaise privant du premier concert la personne concernée ; la carte de paiement du conducteur de l’autocar refusant d’ouvrir la barrière du péage…mais rassurons nous, tout le monde est arrivé à bon port, sain et sauf.