RAPPEL Parking IUT et Accès aux amphis

Nous vous rappelons que les places de parking situées dans les zones matérialisées par une ligne bleue sont réservées uniquement au personnel de l’IUT.

Pour des raisons de sécurité, l’accès à l’intérieur des amphis n’est possible qu’à partir de 13 h 45. Nous vous demandons de respecter cette consigne.

XXXe anniversaire – samedi 5 février 2011

Le XXXe anniversaire de la création de l’UTL de La Rochelle s’est fêté le 5 février 2011 à l’Espace Encan de La Rochelle.

La première réunion du groupe chargé de concevoir et d’organiser le XXXe anniversaire de la création de l’UTL s’est tenue le 29 janvier 2009. Le groupe comprenait six personnes (Alain Biard, Claude Bazus, Gilles Guichard, Alain Hoccart, Marie-Thérèse Macqret, Josiane Menzaghi), trois ont été remplacées en cours de préparation de cette manifestation. Le groupe était donc toujours de six personnes le jour J (Monique Allavoine, Claude Bazus, Jean Gagnier, Alain Hoccart, Ghislaine Lerasle, Josiane Menzaghi).

La date de création de l’association étant le 20 janvier 1981 et son inauguration le 3 mars 1981, il a été décidé de célébrer son XXXe anniversaire entre le 20 janvier et le 3 mars 2011, la date finalement retenue étant le 5 février 2011 compte tenu des disponibilités des uns et des autres.

Après avoir émis plusieurs idées, fait plusieurs recherches, étudié plusieurs propositions, demandé des devis … le groupe a élaboré le programme suivant :

Lieu : Espace Encan à La Rochelle – quai Louis Prunier –

Carton d’invitation
• Invitation adressée aux adhérents UTL et à un certain nombre de « personnalités »
• Carton conçu et imprimé par « L’atelier du packaging »
• Feuillet mobile et enveloppe conçus et imprimés par des bénévoles adhérents à l’UTL

Accueil
• par des bénévoles adhérents, avec un cadeau de bienvenue pour chaque personne présente – un stylo-bille estampillé UTL dans un étui –
• vestiaire tenu par 3 étudiants (Tech de CO Entreprise)

Animation
• Exposition de documents & photos, et passage d’un diaporama relatant 30 années d’existence de l’UTL, le tout élaboré par des bénévoles adhérents.
• conférence musicale : Pierre Heudier accompagné de 3 amis musiciens, Jean-Paul Salis, Borislav Simeonov, Julien Skowron, présente devant le public un certain nombre d’instruments anciens et traditionnels, copie d’instruments de la Renaissance ou du Moyen-âge (flûte traversière, flûte à bec, cromorne, chalemie, vièle à archet…) ainsi que des instruments de tradition populaire (cornemuse, accordéon diatonique). Les quatre musiciens interprètent de courts extraits d’œuvres baroques, pièces anonymes issues du folklore.

Cocktail : Traiteur La Rochelle Réception – Lagord –

L’UTL a sollicité une aide financière pour fêter cet évènement, auprès de la municipalité de La Rochelle, de la C.D.A, du Conseil Général et du Conseil Régional.
La Commission Permanente du Conseil Régional a affecté à titre exceptionnel à l’UTL une subvention forfaitaire de 500 € pour l’organisation des 30 ans de l’association.
La municipalité de La Rochelle a pris en charge la somme de 916 € sur le montant du devis établi par la SEM Espace Congrès concernant la location de l’Espace Encan.

LA SOIRÉE

Le 5 février 2011 le programme des festivités s’est déroulé comme prévu.
L’accueil des personnes invitées a été convivial et chaleureux, le vestiaire ayant été tenu parfaitement par trois étudiantes.

Les discours tenus par Josiane Menzaghi présidente et par André Ballage initiateur de la création de l’association ont décrit avec enthousiasme 30 années d’existence. Ont suivi les discours dithyrambiques de Sabrina Laconi (mairie de L.R), Denis Leroy (Conseil général), Maryline Simoné (Conseil régional).
L’animation musicale de Pierre Heudier et ses trois amis musiciens a remporté un succès énorme par son originalité, sa musicalité et son humour.
L‘exposition et le diaporama ont ravi bon nombre d’adhérents, anciens et nouveaux.
Enfin les participants se sont retrouvés satisfaits autour d’un buffet varié et excellent (conforme au devis).
Un seul petit reproche à formuler, la température de la grande salle était insuffisante, ressentie particulièrement pendant la conférence musicale.

LE BILAN

Concernant le nombre de participants, 941 invitations ont été envoyées, et sur 651 réponses affirmatives 457 personnes sont venues. Il est à noter une légère déception quant au nombre de participants par rapport aux réponses reçues.
Quant au budget, celui-ci n’a pas été dépassé.

Josiane Menzaghi, présidente de l’UTL a tenu à remercier vivement tous les bénévoles qui ont participé à l’organisation et à l’accueil des invités.
Elle a aussi précisé que les participants avaient été nombreux à exprimer leur satisfaction de vive voix, par courrier, par mail…

Lors de l’entrevue avec les responsables de l’Espace Encan, l’impression générale très satisfaisante a été évoquée tout en déplorant la température insuffisante ressentie. Les responsables de l’Espace Encan ont déclaré avoir eu beaucoup de plaisir à travailler avec l’UTL.

Claude Bazus – Vice-présidente de l’UTL – le 15 février 2011

 

Discours de Josiane Menzaghi présidente de l’UTL

Mesdames Messieurs, Chers amis

Avant toute chose je souhaite excuser Maxime Bono Député-Maire de la Rochelle et Monsieur le Préfet.

Bienvenue à toutes et à tous

et un grand merci pour être venus si nombreux fêter avec nous le XXXe anniversaire de notre UTL, Université du Temps Libre.
C’est un immense plaisir de vous accueillir pour cette soirée si particulière et notamment les tous premiers adhérents.

Et oui, cela fait 30 ans que des pionniers, comme André Ballage, que nous entendrons juste après mon intervention, ont eu l’idée de cette université.

Quels étaient les objectifs de ces pionniers?
Ils voulaient créer une association ouverte à tous celles et ceux qui, quittant leur vie professionnelle ou disposant d’un peu de temps libre, avaient le désir de continuer à se cultiver, parfaire leurs connaissances sur les nouveaux défis culturels, philosophiques, scientifiques d’un monde en permanente mutation.
Ils se voulaient ainsi fidèles à Socrate qui disait « Cesser d’apprendre, c’est commencer à vieillir ».

Nos fondateurs concevaient l’UTL comme un espace largement ouvert sur le monde et les autres.
L’UTL devait être un moyen de lutter contre la solitude et un sentiment d’inutilité que certains d’entre nous peuvent parfois ressentir.
Au fil des années, nous avons créé un espace de réflexion, de dialogue où tout un chacun, jeune et moins jeune, retraité, salarié ou étudiant, peut s’exprimer, trouver sa place dans un climat de parfaite convivialité.

Et les adhérents ne s’y trompent pas puisqu’ils sont chaque année plus nombreux.
Ainsi, cette année nous avons quasi atteint la barre des 800 adhérents.

Il faut dire que toute l’équipe ne compte pas ses efforts pour proposer des conférences aux thèmes toujours renouvelés, des cycles thématiques, des ateliers interactifs, des sorties et des voyages culturels, enfin pour les plus sportifs d’entre nous des marches.

Tout cela est possible grâce à tous ces intervenants qui ont fait et font toujours vivre l’UTL : les conférenciers de tous horizons et les animateurs qui se dépensent sans compter.

Tout cela est possible, grâce à une équipe de bénévoles, une équipe remarquable qui élabore un programme riche et éclectique, organise avec compétence et dévouement les nombreuses activités.
Son engagement, sa présence et son dynamisme sont sans faille.

Tout cela est possible grâce aux partenaires qui nous donnent les moyens financiers pour poursuivre notre activité :
– la Mairie de la Rochelle qui nous accompagne depuis le début,
– le Conseil Régional qui nous a aidés ponctuellement,
grâce à l’Université qui nous met à disposition des amphithéâtres, grâce à l’IUT enfin, qui nous accueille dans ses locaux depuis la création de l’UTL.

Tout cela est enfin possible grâce à chacune et chacun de vous qui apportez, jour après jour, votre pierre à la construction de notre association par votre présence, votre capacité d’initiative et votre enthousiasme.

Soyez-en ici tous félicités et chaleureusement remerciés.

Tous ces moments riches de découvertes, vous allez pouvoir les retrouver sur les panneaux de photographies, ou dans le diaporama des 30 ans de vie de l’UTL, réalisé par Monique Allavoine et Jean Gagnier que je remercie pour l’immense travail qu’ils ont fourni.

Pour conclure, je nous souhaite à tous de poursuivre pendant longtemps encore avec la même énergie et la même réussite.

Longue vie à l’UTL

Et maintenant, sans plus attendre je cède la parole à notre fondateur André Ballage.

 

Discours de André Ballage, à l’origine de la création de l’UTL

Autour des années 1970 le nombre des personnes âgées de 65 ans et plus a fortement augmenté par généralisation des systèmes de retraite. Jusqu’à cette date, concernant les connaissances, on avait coutume de parler d’éducation permanente. Pour le professeur Schwartz, à qui l’on doit ce vocable, l’éducation permanente comprend l’éducation initiale et l’éducation continue, l’éducation formelle et l’éducation informelle, l’éducation scolaire et l’éducation non scolaire.

Une loi de 1971 a demandé aux universités d’assurer la formation continue des adultes au sein de cellules de formation créées à cet effet. Ces cellules se sont mises en place progressivement. C’était une grande nouveauté pour les universités qui sortaient de leur rôle traditionnel.

En 1973, le professeur Vellas a créé à l’université de Toulouse la première université du 3e âge. Cette expérience a suscité beaucoup d’intérêt dans le monde universitaire. Ces universités du 3e âge avaient plusieurs objectifs : médical et notamment faire régresser le vieillissement, socio-culturel, social, physique et psychologique.

En 1980 j’étais Directeur de l’IUT ; le rôle social des UTA m’avait fortement intéressé et je pensais qu’il serait bon d’ouvrir une telle structure à La Rochelle, ville qui compte de nombreux retraités.

En juillet 80, j’ai pris la présidence du Lions Club, un des clubs service de La Rochelle. Ces clubs service ont pour mission d’être à l’écoute des gens qu’il s’agisse des jeunes ou des moins jeunes. J’ai donc pensé que mes 2 casquettes m’amenaient naturellement à réfléchir à la création d’une UTA. Mais c’était une mission difficile pour un seul club, d’où l’idée d’y associer tous les clubs service de la ville (les 2 lions, les 2 Rotary, le club des Kywanis). Mon club a été tout de suite d’accord, grâce à Jean Morin les clubs rotary ont emboîté le pas ainsi que le Kywanis.

L’accord de principe était donné, il fallait réfléchir à la structure. L’université avait des règles de fonctionnement quelque peu rigides et pas encore adaptées à la formation continue. Aussi nous nous sommes mis d’accord pour créer une UTATEL (Université du Troisième Âge et du Temps Libre) sous la forme d’une association régie par la loi de 1901 associée à l’université mais non intégrée à elle. On avait ainsi une souplesse de fonctionnement que l’intégration à l’université de l’époque ne nous aurait pas permis.

Il a fallu établir des statuts :

  • un Conseil d’Administration comprenant des représentants des clubs fondateurs, de la Ville, du Conseil Général, des universités, des membres élus parmi les étudiants,
  • un Conseil Culturel dont le rôle est de veiller à la qualité des intervenants et à l’intérêt des sujets proposés. Il est composé majoritairement d’universitaires,
  • un Président entouré d’un Bureau, aidé d’un secrétariat, d’un trésorier…

Cette structure n’a guère changé depuis 30 ans.

Mon successeur, le docteur Bécuwe, a souhaité changer le nom d’UTATEL en UTL. Il a eu parfaitement raison car le terme de 3e âge sous-entend personnes âgées mais le retraité actuel n’est pas vieux.

Et l’UTL devait être ouverte à toute personne disposant de temps, sans condition d’âge ou de diplôme.
Il faut se rappeler qu’en 1980/81, l’université de La Rochelle n’existait pas. Comme établissements universitaires il y avait l’IUT et un embryon de fac de droit. Ce qui ne nous facilitait pas le choix des sujets traités. Nous nous sommes tournés, outre les enseignants de l’IUT, vers les personnes engagées dans l’activité professionnelle et reconnues pour leurs connaissances. C’est ainsi que sont intervenus MM Benoit, Tarralle, MM Labour, les docteurs Sabatier, Istin, Melle de Saint Affrique…
Chaque semaine deux conférences en amphi avaient un but culturel, des cours (sociologie, langues étrangères, informatique…) devaient permettre l’acquisition de compétences.
Les statuts déposés, les enseignements arrêtés, les intervenants choisis, l’UTATEL pouvait commencer son existence par une première conférence le 3 mars 1981.

30 ans, donc, une petite centaine d’adhérents à l’époque, plus de 800 aujourd’hui. Ce succès appartient à ceux qui m’ont apporté leur aide et je veux citer Jean Morin, Paul Cailleau, Claude Cuomo qui ont été à mes côtés dès le début de l’aventure mais aussi MMes Hurteau et Murat qui nous ont rejoints très vite. Mais ce succès est dû à l’action de tous les présidents qui m’ont succédé, le docteur Bécuwe, MM Gérard et Hoccard et vous aussi Mme la Présidente. Par votre action et celle de tous les bénévoles qui vous ont entourée, vous avez su faire prospérer notre UTL.

Félicitations à tous, merci et bonne continuation